data_science_intelligence_artificielle

Avec l’avènement d’Internet, des réseaux sociaux et des moteurs de recherche, le volume les données échangées, éditées et stockées dans les serveurs du monde entier ne cesse de croître, donnant naissance à un concept certes bien connu, mais difficile à matérialiser : le Big Data. Difficile d’en donner une définition précise. Toutefois, le Big Data peut être analysé grâce à un procédé de plus en plus populaire à l’heure actuelle : la Data Science. Qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les applications de la Data Science ? C’est ce que nous allons voir.

Qu’est-ce que la Data Science ?

La Data Science, ou « science des données » en Français, est un procédé basé sur plusieurs domaines scientifiques et permettant d’extraire et d’analyser des données, dans le but d’établir des statistiques et des prédictions. Aussi, on retrouve dans la Data Science des mathématiques et de la physique, ainsi que de la programmation informatique et de la technique. Ce procédé est de plus en plus populaire, en raison de l’augmentation constante du volume de données stockées sur les serveurs mondiaux.

Dans quels domaines est employée la Data Science ?

  • Dans l’industrie : grâce à la Data Science, il est possible de prévoir la prochaine date de maintenance des différents équipements d’une entreprise.
  • Dans le secteur de la finance et des assurances : la Data Science est utilisée dans ce cas pour améliorer la connaissance du client et automatiser certains processus, dans le but de gagner en productivité.
  • Dans le domaine médical : à l’heure actuelle, la Data Science est en mesure de prévoir une épidémie. Elle s’inscrit également dans la prévention et la recherche de maladie.
  • Dans la vente : les entreprises font appel à la Data Science pour la prévision des ventes et du chiffre d’affaires. Le marketing prédictif est particulièrement intéressé par ce procédé d’analyse des données.
  • Dans le domaine de l’environnement : dans ce cas, la Data Science permet de créer des modèles de phénomènes climatiques.